Mon panier

Fermer

Les Bols d'Encre

Il existe en Asie, des bols anciens, laqués et légèrement souples car leur âme est en crin de cheval. Nous n'avions pas les moyens (ni vraiment l’envie) de reproduire cette technique tombée en désuétude, alors, nous avons convaincu un laqueur Vietnamien d’utiliser une âme textile. C’est sur une forme en bois (comme celle d'un chapeau) que l’on a entrecroisé les bandelettes de tissu et les couches de laque. Les bols étaient, de ce fait, extrêmement légers, souples et résistants et la brillance de la laque noire les rendait irrésistibles. Neufs, ils dégageaient une odeur profonde de résine qui embaumait l'atelier. Nous les avons conçu en 1999, commandés par séries de 500 pièces annuelles durant 4 ans. Ils étaient vendus en set de cinq bols gigognes de diamètre 10 à 23 cm au prix de 475 Francs et les 5 soucoupes semblables, diamètre 12 cm valaient 265 Francs.
Nous les avions appelé les Bols d’Encre et ils s’accompagnaient de l’introduction ci- dessous:

 Venus d'Asie, les Bols et les Soucoupes d'Encre, légers et souples comme des coups de pinceaux, parent la table d'un nouveau paysage, petits lacs de laque noire où la lumière miroite. On les lave à la main, doucement, mais ils ne craignent pas les températures tropicales; sur leur fragile armure de coton a été appliquée, en huit couches successives, la sève protectrice du Rhus Vernicifera, arbre exotique.