Mon panier

Fermer

Saturne, le dieu de la fête et de la paresse!

Certains soirs d’automne, les Paresseux souffrent de mélancolie.  

On les voit alors somnoler, incognito et tête en bas, dans leur camouflage végétal, qui se balancent doucettement au gré du vent.

 
vase en goutte de verre suspendu
Normal, me direz-vous, puisque les Paresseux sont des enfants de Saturne, le dieu de la mélancolie?
Oui mais voilà, les Saturnales étaient aussi de grandes fêtes romaines où l’on s’enchantait de mets, de vins et de moult cadeaux. Des réjouissances populaires où l’on décorait de plantes l’intérieur des maisons.


Et vous avouerez que les verres Saturna du designer Guy Boucher (lire le blog sur leur incroyable longévité) n’ont rien à voir avec la tristesse. 

 

Qu’en conclure? Les fameux anneaux glacés de la planète Saturne pourraient disparaître d’ici à 100 millions d’années (selon la Nasa). Et les Paresseux, eux, s’en balancent…